Journal

Sur mon journal, je vais expliquer le rapport entre  ma vie et ma peinture.

A 1 mois,mes parents ont divorcé : je n'ai revu ma famille paternel et mon père qu'à 28 ans : j'ai dû me les imaginer secrêtement dans ma tête, d'où ces écritures sur ma toile.

A 10 ans je fus le seul enfant de divorcé dans les années 70 dans mon village solognot : les insultes, violences dues à cette différence je les retranscris en écrivant violemment dans la peinture non sèche de ma toile .

A 12 ans, au collège , pour avoir la paix, je me suis inventé un père pour les autres ; la peur que ce mensonge soit découvert je l'écris sur la toile de façon illisible.

A 27 ans, toutes ces douleurs, ces mensonges furent trop durs pour moi : je décide de partir à la recherche de mon père et de ma famille paternelle.

 

A 28 ans, j'ai découvert ma famille paternel : bonheur , explosion de couleurs dans ma peinture.

 

Mes peintures abstraites nommées souvent Écriture sont la verbalisation la "picturalisation" de ces non dit, ces vies inventées ces souffrances contenues …

Les commentaires sont fermés.